Accueil Sports nautiques Comment bien choisir sa combinaison de néoprène 

Comment bien choisir sa combinaison de néoprène 

par Erwan
0 commentaire

Pour rider efficacement, vous devez avoir une combinaison qui vous convient parfaitement et dans laquelle vous vous sentez bien. Plusieurs facteurs entrent en jeu dans le choix d’une bonne combinaison. Quels sont les critères nécessaires à respecter pour choisir la combinaison idéale ? Comment reconnaitre les combinaisons de qualité ? On vous dit tout !

Choisissez le type de combinaison qui vous convient

En termes de typologie, vous pouvez choisir entre :

  • La combinaison intégrale ;
  • Le shorty avec manches longues ;
  • Le shorty avec manches courtes ;
  • Le sweat néoprène ;
  • Et le top néoprène.

Il convient par ailleurs de préciser que les combinaisons en néoprène varient également selon la texture. Vous pouvez opter pour du néoprène classique qui offre de multiples avantages. À travers le néoprène classique vous pouvez vous orienter vers du Finmesh ou du Jersey. Le néoprène classique assure un bon gain de chaleur.

Quant au finmesh, il est une matière fragile, mais qui favorise aussi un important gain de chaleur. Le Jersey est la matière recommandée en termes de qualité. Si vous aimez le luxe, le thermo peluche saura vous ravir. Plusieurs autres combinaisons de qualité sont disponibles ici.

Vérifiez l’épaisseur

L’épaisseur est l’un des éléments les plus importants pour choisir sa combinaison néoprène. Elle varie en fonction de la température de l’eau. Plus la température descend plus l’épaisseur augmente.

Lorsque la température de l’eau est supérieure à 25 °C, le néoprène n’est pas utile, vous avez juste besoin d’une crème solaire. Lorsque par contre la température est inférieure à 25et varie entre 25 °C et 21 vous pouvez opter pour un short ou pour du néoprène fin entre 1 ou 2 mm d’épaisseur.

Par ailleurs, lorsque la température est entre 21 ° et 17 privilégiez une combinaison d’épaisseur comprise 3-2 pour rider plus longtemps. Si la température est inférieure à 17 °C, l’épaisseur de la combinaison doit être 4-3.

À partir de 17 °C, optez pour une combinaison intégrale. Pour une température inférieure à 12 prévoyez du 5-4-3 ou du 5-4. Pour des conditions extrêmes, il existe des combinaisons sèches.

Regardez le système de fermeture

Pour les combinaisons, il existe trois grands systèmes de fermeture :

  • Le front zip ;
  • Le back zip ;
  • Le no zip.

Le front zip se ferme sur la poitrine. Il est le plus conseillé. Il vous permet de gagner sur le point de l’étanchéité. De plus, il vous permet de bouger aisément. Le seul défaut qu’il présente est qu’il est difficile à enfiler.

Pour ce qui concerne le back zip, il se ferme par-derrière au niveau du dos. Elle est facile à enfiler, a une bonne étanchéité, mais n’offre pas une bonne mobilité.

S’agissant du no zip, c’est est une déclinaison du zip poitrine. Il maximise toutes les qualités en termes d’étanchéité et de mobilité, mais reste plus difficile à enfiler que le front zip.

Faites attention au système d’assemblage

Le système d’assemblage prend en compte les coutures et le galonnage intérieur. Vous devez choisir la combinaison en fonction de celle qui vous convient le mieux. Vous pouvez choisir entre les coutures simples, celles cousues collées, c’est-à-dire cousues à l’intérieur et collées à l’extérieur ou encore porter votre choix sur les cousues collées double-face. Ces dernières sont cousues à l’intérieur et à l’extérieur et collées par-dessus.

Tu pourrais aussi aimer